Corse religion et ésotérisme .

Publié le par jo0495



4318401923_c8a6952ffc.jpg












Il existe en Corse de très nombreuses croyances et superstitions ,dont on ne connait pas l'origine exacte ni le moment ou elles sont nées mais qui toutes ont été transmises par la tradition orale .
Essayons d'en faire une énumération sinon exaustive du moins assez vaste pour recouvrir tous les aspects de la vie quotidienne :

. Comme dans beaucoup de provinces françaises, on ne se met jamais treize à table.

. Un chapeau, des chaussures ne sont jamais posés ni sur un lit, ni sur une table. Dans l'esprit des occupants de la maison, le fait rappelle l'installation du défunt habillé, avant la mise en bière. En ce qui concerne la table, c'est une vieille réminiscence de l'époque où l'on posait la dépouille mortelle au milieu de la chapelle du village.sur une table .

. On ne met jamais la nappe à trois, ainsi que les draps et couvertures pour la préparation du lit. Cela porte malheur.

. La bruyère et le chrysanthème ne fleurissent jamais la maison. Ce sont des fleurs réservées aux morts.

. On ne prête jamais un mouchoir à quelqu'un. On craint qu'il ne serve à sécher des larmes.

. Un projet s'accompagne toujours d'un souhait qui constitue une garantie: (S'il plait à Dieu).

Lorsqu'un saint qu'on implore reste indifférent aux prières, on tourne son effigie contre le mur.

. Lorsque la veilleuse s'éteint, alors qu'il y a encore de l'huile dans le récipient, c'est un mauvais présage.

. Une chouette qui ulule dans la nuit est une messagère de la mort.

. L'huile renversée annonce un malheur, comme le bris d'un miroir.

. On s'interdit d'ouvrir un parapluie à l'intérieur d'une maison, cela porte malheur.

. On ne tolère pas deux couteaux en croix. C'est un souvenir de la vendetta.

. Le pain retourné sur la table est immédiatement remis sans dessus-dessous. Présenté à l'envers dans une boulangerie, c'était celui que l'on destinait au bourreau qui jouissait du privilège du pain gratuit.

. Si dans un rêve un mort nous appelle, c'est un message inquiétant.

. Lorsque dans un rêve, on donne quelque chose à un membre disparu de la famille, c'est mauvais signe.

. Rêver des serpents est un présage inquiétant. Ils annoncent l'action sournoise d'ennemis ou de personnes jalouses. Si on leur écrase la tête, c'est l'assurance de vaincre la calomnie ou le mensonge, destinés à vous nuire.

. Si on rêve un couvert dressé sur une nappe blanche, c'est bon signe. Trois prêtres, en promenade côte à côte, c'est une douloureuse nouvelle.

. On ne se marie jamais le vendredi, ni au courant du mois de mai. On ne commence rien un vendredi, on ne fait pas d'achats et il n'y a pas d'enterrements.

On craint que cette cérémonie n'entraîne trois morts dans le mois.

. Deux membres d'une même famille ne se marient jamais le même jour, surtout deux sœurs. Toutes les deux connaîtraient des malheurs conjugaux.

. Un mot oublié au cours d'une prière pour le baptême par le parrain ou la marraine n'est pas un bon présage pour l'avenir de l'enfant.

. Pour réussir une bonne couvée, il faut que le nombre d'œufs placés dans le nid soit impair (19 ou 21).

. Dans certaines régions de l'île, les habitants font les cornes en passant la nuit devant une église. Les raisons de ce geste curieux et irrespectueux sont inconnues.

. La ménagère ne fait jamais la lessive pendant la semaine des morts.

. Dans la maison mortuaire on ne fait pas de friture, cela porte-malheur. Le jour des obsèques, on sert du pot au feu.

. Par crainte des esprits, les bandits ne battaient le maquis qu'en nombre pair.

. Les bandits se croyaient « ingermati » (invulnérables) parce qu'ils suspendaient à leurs coudes des médailles bénies, des scapulaires et des objets sacrés.

. Lorsqu'on franchissait un ruisseau la nuit, ceux qui ne voulaient pas rencontrer la «Pagana ou Paiena», vraisemblablement la «Paienne», ce qui correspondrait à une sorcière, lançaient le mot «francu » (je franchis). Dans ce cas la «paienne» ne se montrait pas. A Pori, par exemple, il existe un lieu dit: «lavu di a paiana».
. Le mage de Tavera, qui était atteint de cécité, recouvra la vue grâce à « l'acqua Veronica» qu'il envoya chercher dans le village de Vero.

. Une Course de troupeaux de porcs, la nuit, annonce une mort. Cette course en groupe est dite « a mura ».

.« Griulli » (Sartène), cris étranges ressemblant à des lamentations, entendus lorsqu'on croit voir des enterrements fantômes.

. Lorsqu'une chèvre s'ébroue sur le seuil de la maison, c'est une surprise, de même lorsqu'un couteau tombe.

. Sur la porte d'entrée de nos vieilles maisons, on voit encore une croix de bois. C'est la croix de Saint Martin destinée à éloigner les mauvais esprits.

. Avant d'entamer un pain on fait un signe de croix avec la pointe du couteau, sur le dos. On baise le pain qui tombe.

. Autrefois, la mariée ne se rendait à la maison de l'époux qu'après avoir en chemin pratiqué ses ablutions dans le premier ruisseau ou la fontaine rencontrés sur le parcours.
Elle disait:
- Seigneur, ordonnez que cette eau me purifie,
- Et emporte avec elle mes défauts à la mer,
- Afin que je puisse entrer dans la maison
- De mon mari, pure et sans tâches,
Comme je suis sortie du sein de ma mère. « Cum'ella m'ha fattu mamma »
. Lorsque l'épouse était infidèle, le mari suspendait la chemise de celle-ci à un clou fixé à gauche de la fenêtre de la chambre nuptiale.
Bien entendu nombre de ces superstitions sont passées de mode mais certaines subsistent notament dans les campagnes .



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
bonjour, nous sommes en 2016, je voulais juste savoir si ce blog est toujours d'actualité et pourrait me donner quelques renseignements<br /> à bientôt j'espère
Répondre
L
<br /> <br /> Dans toutes ces croyances et superstitions j'en reconnais au moins deux, la bruyère et le parapluie transmises par ma belle mère qui était de Nice<br /> <br /> <br /> Amitiés de Bretagne<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> j'aime ces vieilles superstitions, nous en avons aussi souvent les mêmes, c'est une belle partie d enotre patrimoine ; qui saura après nous????<br /> bonne soirée<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> coucoui jo bé je me suis déjà exprimée sur cet article alors je passe juste te faire un p'tit coucou et vi c'est tjrs sympa lol:!!! bisous à+<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Moi, je ne risque pas de prêter mon mouchoir, j'aurais trop peur que l'on se mouche dedans !! mdr bisous et bon mardi<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> C'était mon anniversaire<br /> hier, alors je viens terminer la bouteille aujourd'hui avec toi ! j'espère que tu as noté sur ton agenda ma venue en Corse en septembre nous pourrons ainsi recommencer à trinquer en<br /> compagnie d'Anto quel délicieux moment en perspective !!! Bises du jour<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> bonsoir merci pour ta visite en lisant ton article je me souviens de certaines choses que me disait ma grand mere  bon week end bises<br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> L'homme est créatif en matiére de craintes!<br /> Il y en a quelques unes qui me font bien rire et d'autres qui me sont oscures!<br /> BiZZZZZZZZZZZZZZ<br /> Bonne fin de semaine<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> kikou, sa existe aussi en allemagne et ici en martinique. je te souhaite une agrèable journée de vendredi. bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> que de préceptes, de croyances, et superstitions .. on en de semblable ici, avec bien sur celle du parapluie .. A++<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Pour les treize à table, c'est en raison du dernier repas du Christ, le treizième était Judas, le traître...<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> je te remercie de ta réaction à mon article - je suis je pense, plutôt tolérante envers les cultures et les croyances mais de telles pratiques révoltent tout simplement le coeur !!! gros bisous et<br /> bon jeudi<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> la Corses, chargée d'histoire et de culture,comme partout allieurs.à+.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Ben dis donc, on n'ose plus bouger de peur de faire une c....! Je vais aussi faire gaffe à ne pas rêver à une course de cochons..héhé! <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> La Corse est une île et, comme telle, particulière. Je n'ai pas reconnu beaucoup des superstitions qui règnent dans nos lieux. Ce serait curieux de connaître l'histoire de chacune d'elles.<br /> Rien de se crée ex nihilo. Il y a toujours un fond d'explication. En tout cas, tout cela est bien pittoresque ! A plus. Bises ésotériques. Flo.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> " /><br /> Bonne fête aux dames à++bises<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> coucou jo je crois que chaque région posséde ses coutumes et surtout dans les campagnes!! je ne désepère pas visiter ton ile un de ces jours!! bonne nuit bisous à+<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> waouah !! elle commence bien ta nouvelle série (?) d'articles ... la Corse, j'adore et l'ésotérisme, les croyances j'en suis fadade ... je me dis qu'au départ, il y a une base de vécu dans toutes<br /> ses croyances et j'adore rechercher laquelle !!! et toi ?? bisousssssssssssssss<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Et bien malgré tout cela, j'ai toujours envie d'y retourner faire un p'tit tour...<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Bonjour, pas le temps de tout lire mais ça à l'air intéressant je reviendrai car aujourd'hui c'est réunion de famille pour les 1 an de mon arrière petit fils !!!! dur dur ....... je te<br /> souhaite un bon dimanche (heureuse de te retrouver) Biz<br /> <br /> <br />
Répondre