La chataigne dans tous ses états .

Publié le par JO/0495

Recolte-Chataignes

image-2

68726 QRD48VBS7C7JPWHVEQNP56DPZC7M6G et a remue encore H17

300px-Pulenda-2

68726 QRD48VBS7C7JPWHVEQNP56DPZC7M6G tranche feta avec le

300px-Pulenda-1

Traditionnellement la récolte des châtaignes occupait avec la récolte des olives une bonne partie de l'automne .Elle se faisait dans des parcelles de châtaigniers préalablement débroussaillées durant l'été .Les châtaignes étaient ramassées dans un panier en lames de chataignier (sporta ) et mises en sacs pour être amenées au séchoir ,qui bien souvent était dans l'habitation principale .Un plafond en clayettes (radaghju) permettait de faire sécher les châtaignes en faisant du feu dans la pièce dans un foyer central (fucone ).Une fois séchées les châtaignes étaient battues dans un sac en toile forte en forme de polochon et débarrassées de leur fine peau rougeâtre (lesina) par tamisage .Ensuite les sacs de châtaignes étaient amenés au moulin et on obtenait ainsi la farine de châtaigne (pisticcina) qui était une des bases de l'alimentation .

Différentes préparations étaient à base de farine de châtaignes ,comme la bouillie (briluli) qui se mange chaude avec du lait de chèvre froid ,divers gâteaux dont la tarte (a torta) complétaient l'ordinaire des gens .Le plat principal ,le pain en quelque sorte, était la pulenda ,bouillie très consistante ,cuite au chaudron et fermement remuée tout au long de la cuisson ,un genre de fil à couper le beurre servant à la débiter en tranches .Elle accompagnait (et accompagne toujours ) le repas traditionnel composé de figatellu grillé d'oeufs frits et de bruccio .

Recette de la pulenda

-2 litres d'eau

-1 kg de farine

-une pincée de sel

Faire bouillir l'eau dans un récipient assez grand ,y verser lentement la farine en pluie en tournant avec un bâton (pulendaghju),saler ,et faire cuire en tournant constamment .Quand la pulenda est cuite elle se détache des bords  du récipient .On retourne celui ci sur une nappe pour avoir la pulenda que l'on farine un peu pour la manipuler .Reste à la découper en tranches avec un fil que l'on noue à l'auriculaire .

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> bonsoir JO - pas de soucis, tu peux comme tu dis "pérorer" à saoul ... tes coms sont toujours si personnels, si intéressants et engagés ... j'adore te lire .... moi aussi je suis insatiable sur<br /> les voyages ... hélàs, dans mon entourage, je n'ai pas le même engouement et parfois je me rends compte que je "lasse" .... hihihihihihi<br /> <br /> <br /> il fait un vent terrible en provence aujourd'hui aussi ... çà transperse les vêtements ... et je suis frileuse comme une chatte moi !!! ah la la vivement le printemps !! mdr lol<br /> <br /> <br /> BISOUS ET BONNE SOIREE<br />
Répondre
D
<br /> bonsoir Jo ... Merci pour ton com très bien écrit ... tu as superbement perçu ce que j'avais ressenti et tu as les mots justes ... oui, mettre de la spirualité dans nos actes élève notre âme ...<br /> c'est si vrai ...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Pas de neige encore en provence mais elle est à notre porte, il neigeait cet aprèm sur montélimar, en drôme ...<br /> <br /> <br /> bisous et bonne soirée<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
B
<br /> bonjour jo  tout d'abord merci pour tes coms qu'en j'étais mome j'allais avec mes parents en foret ramasser quelques kilos de chataignes pour l'hiver maintenant j'en ramasse encore un peu<br /> que je fais griller a la cheminée j'aime bien aussi le pain  nous avons la chance d'avoir un boulanger qui en fait nous te souhaitons une bonne fin de semaine  bises<br />
Répondre
N
<br /> J'aime bien la photo des deux ancêtres corses ... On savait effectivement se contenter de modestes ressources en ces temps-là !<br />
Répondre
D
<br /> bonsoir JO et merci pour ton long et gentil com ... moi aussi j'adore le hamac ... et je pense sinc-rement que ne rien faire peut être le secret du bonheur car il permet à l'esprit reposé de<br /> percevoir les vraies valeurs essemtielles de la vie ... Je suis moins sure d'être une réelle contemplative car j'ai besoin d'action ... mais me poser de temps en temps, oui çà fait du bien !!<br /> <br /> <br /> bisous bisousssssssssssssss<br />
Répondre
F
<br /> Salut, Jo ! Je ne te suivrai pas sous les châtaigniers. Je n'aime pas ça du tout ! Peut-être parce que j'en ai trop mangé quand j'étais gamin. Mon père les grillait, dans une poêle percée.<br /> Cela me laisse tout de même des souvenirs de soirées familiales conviviales. A plus. Florentin.<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
A
<br /> Bonjour Jo. Je n'ai jamais bien compris la différence entre chataignes et marrons, surtout dans la dinde. En tout cas merci pour ces explications précieuses. Bises.<br />
Répondre
D
<br /> bONSOIR JO .... je suis rentrée et comme tu me l'écris, ravie, enchantée, ressourcée avec plein d'images et de souvenirs dans la tête .... j'avais besoin de ce voyage hors du temps pour méditer<br /> et recadrer ma vision de lavie .... c'est fait !!! et je suis en pleine forme !!!<br /> <br /> <br /> et toi ma grande, tu vas bien ?? le jardin doit être en état mainte nant .. tu as bien penser à empaqueter tes cardons si tu en fais pousser ???il fait froid !!!<br /> <br /> <br /> bisoussssssssz<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre